AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
welcome message
Bienvenue sur LES METAMORPHOSES, forum RPG fantastique se déroulant dans la célèbre ville d'Athènes
De nombreux scénarios sont à prendre, n'hésitez pas à aller jeter un oeil !
N'oubliez pas de lire TOUTES les annexes c'est important !
faire connaître le forum
N'oubliez de voter régulièrement sur le TOP SITE
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet BAZZART
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
hiatus
les métamorphoses est actuellement en hiatus, mais on rouvrira très bientôt!
soirée cb à venir!
venez vite nous dire quand vous seriez disponible pour une super soirée cb pour LM c'est ici!


 

 Sábbas ✟ adapt, evolve, become

but those names will never die
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité
Invité
Dim 19 Juin - 21:37
Sábbas Mordoh / Agape Ebenus

bancale c'est pas grave, bancale c'est très bien
mais tiens moi à distance de mes désirs mesquins
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
© vieux frères.


Dernière édition par Sábbas Mordoh le Ven 24 Juin - 2:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Dim 19 Juin - 21:37


Mishka Lytras
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Nikita Voulgaris
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.



Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.


Dernière édition par Sábbas Mordoh le Jeu 23 Juin - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Dim 19 Juin - 21:37

Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.



Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.
Prénom Nom
un mot
Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit.


Dernière édition par Sábbas Mordoh le Mer 10 Aoû - 3:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 19/04/2016
PARCHEMINS : 173
INCARNATION : rihanna.
divinités mineures
Lun 20 Juin - 1:05
TRAAAAAAAAAAAAAAAAACE
et il nous faut un lien

_________________

witch
ucey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t172-nos-peines-nos-gaines
HLM GLADIATOR ✟ CŒUR EN CAVALE
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 1080
INCARNATION : bae tonkin.
HLM GLADIATOR ✟ CŒUR EN CAVALE
Lun 20 Juin - 1:49
m'oublie pas wolfie

_________________

#TROYENSAUXTOILETTES!:
 



WHEN U REALIZE UR GETTING BAD AGAIN
BUT UR LIKE ¯_(ツ)_/¯
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 9:18
et on s'embrasse pour dire coucou, je suis validée ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 18:37
sybil ✟ ma cousine viens, on va se trouver quelque chose par contre, ça va être casse-tête parce que je ne sais pas du tout où en est sábbas vis-à-vis des ebenus là il est revenu en grèce depuis quelques mois mais je pensais qu'il n'avait pas encore renoué avec sa famille - parce qu'il serait incapable de les reconnaître. il est le plus âgé des cousins et leur tante a changé avec le temps, ce n'est plus une gamine ou une adolescente en plus, même si personne n'est au courant, il ne veut pas que les ebenus apprennent les crimes qu'il a commis aux usa alors il préfère rester dans son coin plutôt que tenter le diable. du coup, soit on se trouve quelque chose où ils ne sont pas au courant de leur lien de parenté, soit ce sera sybil qui lui permettra de se rapprocher des ebenus comme tu sens

fidji ✟ je ne t'oublie pas

azura ✟ on s'embrasse et rejoins-moi sous mes draps
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 18:48

je ne dirais que cela.
(lolilol)

Après, s'il a des sortes de remords, il peut toujours venir trainer sa carcasse au cimetière, hein. Mais je sais pas non plus où on pourrait déboucher, mon choubidou.

(j'ai un flash : Orthia, petite, qui confie à Agape : "Dis ? J'crois que quand je fais des bisous de grandes personnes*, ben je tue des gens." *bisous de grandes personnes :sur la bouche ) (c'est mimi) (j'ai bien envie que Sab/Agape sache pour le don de sa cousine… mais ça marche que si genre, il est là jusqu'à ce qu'elle ait quelque chose comme 12-13 ans. )
Il est en Grèce jusqu'à quand, quand il est petit ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 19:15
il ne ressent aucun remord pour ses crimes ou alors, il regrettera de ne pas avoir gardé un morceau de viande de côté /pan/ alors, justement, je ne sais pas pendant combien de temps agape est resté en grèce il faut que je dégage la grand-mère de son histoire pour ne pas gêner les autres ebenus, son père soit le seul décès de son passé comme ça. du coup, comme arcade passe l'arme à gauche quand agape a 17 ans, ton idée sur orthia qui lui confie qui lui confie son don est totalement possible il aurait 6-7 ans à ce moment et comme il est précoce, donc plus intelligent que les enfants de son âge, il saura qu'il ne devra rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 19:30
bon du coup tu seras pas mon grand-frère mais je veux à fond un lien quand même parce que t'es bô et que tu gères.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mar 21 Juin - 13:09
merci beaucoup je ne suis pas encore allée lire ta présentation mais je suis sûre que ça doit envoyer du lourd parce que LA SPHINGE tu peux me faire un rapide résumé de ton personnage ? - je ne suis pas chez moi alors je ne pas lire ta presentation tout de suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mar 21 Juin - 13:31
alors alors.
lux est la sphinge donc. elle est atteinte de dysmorphophobie, c'est-à-dire qu'elle a peur d'être laide ou malformée. Arrow sinon, elle a une logique accrue et bénéficie d'une mémoire eidétique, donc parfaite.
à part ça, sa vie n'a pas été très très joyeuse. la gamine a été abandonnée à la naissance, n'a aucune idée de qui sont ses parents. elle a espéré pendant des années qu'elle serait adoptée par une famille aimante mais au fur et à mesure des années et des futurs parents qui venaient sans jamais s'intéresser à elle, elle a fini par abandonner l'idée. elle s'est repliée sur loukas, un autre orphelin, considérant qu'ils seraient une famille à deux. sauf que loukas s'est barré de l'orphelinat quand il a été majeur et du coup lux (qui a deux ans de moins...) a été très seule pendant ces années-là. il lui avait fait promettre qu'elle l'appellerait quand elle serait majeure pour qu'il vienne la chercher sauf qu'elle l'a pas fait, se persuadant qu'elle le trouverait facilement.
sauf qu'elle l'a pas trouvé. Arrow alors maintenant, elle est hôtesse de téléphone rose et elle passe ses nuits à compter les cartes dans les casinos pour se faire de la thune. des fois, pendant la journée, elle se pose dans une rue d'athènes pour raconter des énigmes qui lui passent par la tête aux passants, laissant un chapeau pour les bonnes âmes qui voudraient lui donner un peu d'sous. et elle joue aussi aux échecs de manière clandestine pour se faire plus de thune. en soit, lux est très vénale.

au niveau du caractère, elle est assez solitaire, taciturne, douce quand on la connaît mais marquée par l'abandon (elle en a d'ailleurs une peur morbide) et les crimes qu'elle a commis (que je dois encore plus ou moins définir. ). elle est assez violente et virulente, colérique, assez sombre. Arrow et oui, elle a tué des gens (j'sais pas encore combien) mais le souci c'est qu'elle était pas censée aimer ça, et elle meurt d'envie de recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mer 22 Juin - 19:18
je pense que nous pouvons nous baser sur plusieurs choses pour réunir nos deux personnages sábbas est un gamin précoce qui a un peu trop pris le melon en grandissant - il avait les sens plus développés que ses camarades à cause de son pouvoir (celui de se transformer en loup) et il avait conscience d'être plus intelligent que la normale. il passait son temps dans la cour de récréation à observer les autres et c'est comme ça qu'il a compris que les hommes étaient cruels. quand son père est décédé, à 17 ans, il a lentement mais sûrement commencé à sombrer dans le mépris des autres - sa mère a décidé de retourner aux états-unis et ça l'a coupé de sa famille, les ebenus. à la fac, il a dévoré un étudiant qui a volé sa thèse sur le cannibalisme What a Face et à 31 ans, il a été sollicité par mishka pour résoudre une affaire de meurtres - ses meurtres. par arrogance, sábbas a bien souvent nourri mishka avec de la viande humaine et ils se sont rapprochés après plusieurs repas, jusqu'à ce que mishka découvre la vérité et ne le livre à la justice sábbas a donc passé neuf ans de sa vie dans un asile et un an en france, après que mishka, qui s'était proposé pour être son avocat, ne l'aide à s'échapper

du coup, on peut se trouver un truc en se basant sur les énigmes de lux et le côté précoce de sábbas ainsi que sur leur côté violent. peut-être que sábbas pourrait la prendre sous son aile ? comme un mentor qui lui apprend à contrôler sa virulence ? c'est un lien facilement trouvé, je l'admets, mais ils sont assez semblables tous les deux et sábbas est plus posé que lux. il joue avec les gens, fait durer le plaisir et contrôle ses émotions contrairement à lux qui semble les exprimer. puis, il lui faut bien quelqu'un qui la pousse à recommencer
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mer 22 Juin - 22:28
Sábbas Mordoh a écrit:
il ne ressent aucun remord pour ses crimes ou alors, il regrettera de ne pas avoir gardé un morceau de viande de côté /pan/ alors, justement, je ne sais pas pendant combien de temps agape est resté en grèce il faut que je dégage la grand-mère de son histoire pour ne pas gêner les autres ebenus, son père soit le seul décès de son passé comme ça. du coup, comme arcade passe l'arme à gauche quand agape a 17 ans, ton idée sur orthia qui lui confie qui lui confie son don est totalement possible il aurait 6-7 ans à ce moment et comme il est précoce, donc plus intelligent que les enfants de son âge, il saura qu'il ne devra rien dire.

Aucun remords ? Ça se tient, soit soit soit. Oublie cette histoire alors.
le gamin précoce et assez intelligent pour comprendre que ce que lui confie Orthia doit rester secret, moi je trouve ça très très bien
Résultat, quand ils sont gamins, ils se font pas mal confiance.

T'as trouvé quand Agape quitte la Grèce finalement ? (quand son père meurt ? avant ?) qu'on sache jusqu'à quand en gros les enfants se côtoient, notamment pendant des vacances en famille par exemple
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t262-after-all-i-said-please
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 20/06/2016
PARCHEMINS : 492
LOCALISATION : Athène
INCARNATION : Scarlett Johansson
divinités mineures
Jeu 23 Juin - 1:53
Je viens par ici parce que ce dont on a discuté peut-être très intéressant.

_________________



Dreaming loudly ♒︎ © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Jeu 23 Juin - 19:26




VOILA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Ven 24 Juin - 14:18
tata ✟ sábbas est un loup parmi les hommes et il a tellement pris le melon à cause de son caractère précoce que son mépris a gagné le pas sur ses autres émotions. il est toujours dans la problématique : je ne suis pas seulement un homme parce que je suis aussi un loup mais je ne suis pas qu'un animal parce que je suis aussi humain du coup, quand il tue quelqu'un, c'est presque quelque chose de normal pour lui. il a conscience que c'est un crime aux yeux de la société mais ce n'en est pas un à ses yeux.

puis je pense que sábbas et sa mère ont quitté la grèce quelques mois après la mort du père. la mère aurait voulu voir si elle pouvait rester dans leur maison malgré la mort de son mari puis elle l'aurait finalement vendue et serait retournée en amérique en prenant son gosse avec elle. agape avait 17 ans quand il est parti (; mais du coup, il n'y a plus de vacances en famille (ça pourrait être sympa que la mère n'était pas à fond dans les ebenus ) et orthia et sábbas auraient pu se côtoyer souvent jusqu'à là

mary ✟ alors, nous avions dit que sábbas essaierait de calmer mary à propos de mishka. il va devoir la jouer fine parce que personne ne sait que mishka et lui entretiennent une liaison aux yeux de tous ou au moins, de ceux qui le connaissent, sábbas est un collègue et ami très proche de mishka mais sans plus - parce que tout le monde voit mishka comme un mec hétéro jusqu'à la moelle, à la limite de l'homophobie et ils ont raison. du coup, pour s'approcher d'elle, soit il attend que mary fasse un scandale devant mishka pendant qu'il est dans les parages (mais je doute que ce soit le caractère de mary) soit, il devient un de ses amants quand il commence à se douter de quelque chose à son propos et profite de leur proximité pour amener doucement le sujet sur le tapis, comme ça, mine de rien ou on peut partir sur tout autre chose, il est aussi ami avec néphélia (par pur intérêt) et selon l'âge de la gosse de mary, il peut même être son professeur si elle est à la fac.


tybalt


 

tu as une petite idée à me proposer ? une envie ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t262-after-all-i-said-please
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 20/06/2016
PARCHEMINS : 492
LOCALISATION : Athène
INCARNATION : Scarlett Johansson
divinités mineures
Ven 24 Juin - 15:10
Effectivement il va devoir la jouer fine ! J'aime beaucoup ta deuxième proposition, clairement tu as bien cerné Mary elle est pas du genre à faire des scandales comme ça, surtout pour Mishka elle l'aura bien cerné. Donc ta deuxième proposition colle plus je trouve, surtout que c'est bien tordu et j'aime les choses tordues. Mary n'est pas le genre de femme à coucher partout, donc s'il s'approche d'elle et finissent par coucher ensemble à plusieurs reprises elle pourrait ne pas se douter qu'il a une relation avec Mishka et même avoir confiance en lui. Arrow (jusqu'au jour où elle le découvrira et là ça va péter What a Face ) Je n'ai pas encore de lien avec Néphélia, faut que j'aille quémander. Sa fille a 18 ans elle est pas encore à la fac, le lycée est bientôt finis, mais ce point là pourrait être intéressant à exploiter.

_________________



Dreaming loudly ♒︎ © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t773-name-one-hero-who-was-h
mortels
DEBUT DE TON ODYSSEE : 05/08/2016
PARCHEMINS : 457
LOCALISATION : à traîner ici ou là, à se demander quoi foutre de ses heures avant qu'elles s'égratignent
INCARNATION : ezra miller
mortels
Ven 12 Aoû - 17:10

_________________

gun's 'n' roses › spiraling like fibonacci sequence, frequencies to bumping basement see them through these semen, caverns of complacent, see what we can do, adjacent to these turning tables, all the world is waking, but what I got in the time it's taking, blood on pavement, earth is quaking,

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t641-abyssus-abyssum-invocat
divinités majeures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 09/08/2016
PARCHEMINS : 108
INCARNATION : Ed Westwick
divinités majeures
Ven 12 Aoû - 19:19
Comme je kifferais avoir un lien *lui tend des meringues à la framboise*
Déjà parce que nos personnages sont liés, ensuite parce que j'ai eu un immense coup de coeur pour ton personnage (tertio bonus : j'aime beaucoup jouer Hugh Dancy également, je trouve qu'il dégage quelque chose de profondément charismatique et névrosé)
Hélas avec toute la bonne foi, je n'ai pas d'illuminations, mais vraiment si on pouvait se trouver un truc, Pacôme serait le plus heureux du monde (il faut imaginer son impassible faciès se déformer pour tenter d'esquisser un rictus. Gymnastique des zygomatiques douloureuse, mais ça vaut le coup )

_________________

❝ & STAND ON THEIR ASHES ❞
« Que deviendront vos lois, votre morale, votre religion, vos potences, votre paradis, vos dieux, votre enfer, quand il sera démontré que tel ou tel cours de liqueurs, telle sorte de fibres, tel degré d'âcreté dans le sang ou dans les esprits animaux suffisent à faire d'un homme l'objet de vos peines ou de vos récompenses ? Poursuivons : les goûts cruels t'étonnent ? » [Justine ou les Malheurs de la Vertu] 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/07/2016
PARCHEMINS : 57
LOCALISATION : chez l'assassin de ces âmes
INCARNATION : Johnny Depp
divinités mineures
Mar 16 Aoû - 16:06
salut toi, j'ai pas le temps de poster quelque chose de constructif mais chose promise chose due alors me voilà, tout offert à toi

_________________




Je ne suis pas si mort que je voudrais l'être ; et quand viendra la mort véritable, je n'aurai été rassasié de rien. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Sábbas ✟ adapt, evolve, become
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Hermès express
but these names will never die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES METAMORPHOSES :: le palais du sommeil
-
Sauter vers: