AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
welcome message
Bienvenue sur LES METAMORPHOSES, forum RPG fantastique se déroulant dans la célèbre ville d'Athènes
De nombreux scénarios sont à prendre, n'hésitez pas à aller jeter un oeil !
N'oubliez pas de lire TOUTES les annexes c'est important !
faire connaître le forum
N'oubliez de voter régulièrement sur le TOP SITE
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet BAZZART
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
hiatus
les métamorphoses est actuellement en hiatus, mais on rouvrira très bientôt!
soirée cb à venir!
venez vite nous dire quand vous seriez disponible pour une super soirée cb pour LM c'est ici!


 

 Angelena ✘ And I'll feed your obsession

but those names will never die
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t258-lena-trahison-disgrace-
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 1138
INCARNATION : jelena noura « gigi » hadid.
divinités mineures
Mer 6 Juil - 1:49

Bien peu de choses dans la vie sont capables de lui procurer de véritables sensations, de lui provoquer des émotions authentiques. Une lassitude qu'elle a toujours connue et qu'elle a depuis longtemps renoncé à combattre, comme une sentence sans appel prononcée avant même sa naissance. La vie lui est fade, terne. Elle n'y voit nulles couleurs, nul bonheur. Privée de tout ce pan de sentiments que les gens autour d'elle décrivent, recherchent et ressentent: joie, tendresse, émerveillement, mélancolie... autant de mots qui lui sont étrangers. Elle n'en est pas particulièrement malheureuse car la tristesse aussi lui reste peu familière. Elle a juste appris à vivre ainsi. Se contentant de suivre le chemin, grappillant ici et là quelques substituts pour compenser. Des situations d'exception sur lesquelles elle se focalise, comme lorsqu'elle s'amuse à tromper son monde. Elle crée l'illusion et s'y enferme, pour la rendre plus crédible, plus réaliste. C'est ce que les autres espèrent alors ils l'encouragent. Elle se prend tellement au jeu qu'elle parvient à s'oublier elle-même. Elle réussit alors à atteindre tout cet univers auquel elle n'avait pas droit. Elle s'y plaît, s'y complaît et fait tout ce qui est en son pouvoir pour maintenir la supercherie, usant de tous ses atouts à cette fin. Majeur est le mensonge, partie intégrante de son existence, indissociable de sa personne que les années ont développé, perfectionné. Il n'y a qu'en de rares occasions qu'elle abandonne tout pour revenir à son état originel. L'esprit maléfique, le monstre. Celui-ci est pourtant défié. On tente de le submerger, de l'étouffer, sous une vague d'émotions pures et pourtant artificielles. Ces attaques sont perpétrées non par les Dieux qui ont bien d'autres mortels à punir, mais par un homme. Celui qu'elle s'apprête à aller voir.

Le bruit de ses pas est un million de fois noyé sous les basses des enceintes hi-fi  diffusant une douce musique électronique. Les lumières tamisées dissimulent les visages bien qu'elle puisse sentir le regard de certains dans son dos alors qu'elle se dirige vers un coin reculé du club. Elle connaît bien le chemin désormais. Sans une hésitation, elle toque à la porte et entre sans attendre de réponse. Il n'y avait aucune chance pour que le signal lui parvienne aux oreilles. Elle croise son regard surpris, sa bouche qui s’entrouvre légèrement pour marquer l'étonnement. Elle affiche un sourire serein et déterminé. « Bonsoir Angelos, j'espère que je ne te dérange pas. » Simple formule de politesse pour celle qui ne se préoccupe guère des affaires d'autrui. Ce n'est pas comme si une réponse positive aurait pu changer les choses. La démarche est assurée tandis qu'elle se rapproche, contournant le bureau pour venir se poster à quelques centimètres seulement de lui. « J'ai pensé que tu pourrais avoir besoin de te détendre un peu. » Là encore, ce qu'il peut ressentir lui importe peu en réalité, elle espère simplement que ses désirs coïncideront avec les siens. Elle sait que ce sera le cas. Le doute n'est pas permis car ils ont toujours été en phase dessus, depuis l'instant même où leurs chemins se sont croisés pour la première fois.  « Je crois que ce tu étais en train de faire peut attendre encore un peu. » Avec grâce et agilité, elle s’assoit sur le bureau puis le fixe intensément de ses yeux où une lueur éclatante vient de jaillir.

_________________

you should be scared of me



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t319-we-dance-we-kiss-we-sch
Catin de LM, pour vous servir.
DEBUT DE TON ODYSSEE : 20/06/2016
PARCHEMINS : 1089
INCARNATION : Max Irons
Catin de LM, pour vous servir.
Jeu 11 Aoû - 11:54
I don't know the question, but sex is definitely the answer.
Léna & Angelos
But when a woman decides to sleep with a man, there is no wall she will not scale, no fortress she will not destroy, no moral consideration she will not ignore at its very root: there is no God worth worrying about.

Depuis aussi loin que tu t'en souviennes tu n'as jamais été seul, ça a toujours été si facile pour toi de te lier aux autres. Pourtant tu t'es souvent senti esseulé même quand tu étais entouré. C'est un sentiment étrange et pourtant bien réel qui ne cesse de te ronger. Comme en ce moment dans ce bar de strip-tease dont tu es l'unique propriétaire depuis deux ans maintenant. Tout le monde recherche ta compagnie, à être proche de toi, mais ce n'est jamais vraiment pour toi. Ou du moins presque jamais, tu peux compter quelques exceptions dans ton cercle d'amis proches. Ils se comptent sur les doigts de la main mais avec eux au moins tu ne te sens pas seul, tu as le sentiment d'exister réellement.

Le brouhaha des conversations finit par t'insupporter et tu as à faire de toute façon, alors tu vas trouver refuge dans ton bureau, non sans dire à ta secrétaire que tu ne souhaites pas être dérangé. Tu le sais nombreux seront les clients à demander à te voir sous X ou Y prétextes, quand eux comme toi savez parfaitement les raisons qui les motivent. Tu soupires, déboutonnant légèrement le haut de ta chemise, avant de sortir les plannings des prochaines semaines. C'est toujours un casse-tête d'arranger les horaires de tout le monde, mais il faut bien que quelqu'un s'y colle. Tu avais bien délégué au début, mais tu t'étais vite rendu compte que si ce n'est pas toi qui donnait les ordres cela tournait vite au chaos -bien que tu soupçonnes vaguement Caprice d'être parfois la source des conflits entre tes employés, à croire que ça l'amuse... sans doute au fond.

Tu viens de boucler le planning de la semaine suivante quand il te semble entendre toquer, avec les basses de la musique tu n'es jamais bien sûr même si ton bureau est insonorisé. Tu n'as même pas le temps de bougonner un « Pas maintenant. » que l'importun fait irruption dans le bureau sans y avoir été invité. Tu lèves les yeux et reste bouche-bée. Tu ne t'attendais vraiment pas à la voir elle ce soir. Même si c'est une agréable surprise, puisqu'elle fait parti de ces quelques exceptions dont tu parlais plus tôt. Elle te salue, feignant se soucier de si elle te dérange, pourtant tu sais qu'elle n'en a rien à faire de ta réponse. Tu hausses un sourcil avec une moue moqueur. « Bonsoir Lena. » lui réponds-tu simplement, à quoi servirait-il de dire que tu prépares les plannings quand tu sais qu'elle s'en fiche. Elle se rapproche de toi avant de s'arrêter à quelques centimètres à peine  et déjà tu te sens électrisé par sa présence, depuis le premier regard c'est comme ça entre vous, ça t'a toujours semblé bizarre mais loin d'être désagréable, alors tu ne t'en ais jamais soucié plus que ça.

Ton sourire s'étire un peu plus quand elle suggère que tu as sans doute besoin de te détendre. Très certainement même, mais une fois encore tu sais qu'elle n'en a cure, c'est elle qui en a probablement besoin. Peu importe au fond, elle comme toi vous savez déjà l'issue de cette conversation. « Face à toi, même l'apocalypse peut attendre. » lui réponds-tu, alors les plannings, ça peut clairement attendre. Encore plus quand tu la vois s'asseoir sur ton bureau comme s'il lui appartenait et toi avec. « Je suppose que tu as déjà une idée bien précise de la façon dont je vais me détendre.» persifles-tu en te levant pour venir t'installer en face d'elle.


Made by Neon Demon

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t258-lena-trahison-disgrace-
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 1138
INCARNATION : jelena noura « gigi » hadid.
divinités mineures
Ven 16 Sep - 12:26

Sur le papier, rien ne laissait présager qu’une alchimie particulière pouvait naître entre ces deux êtres. Ils n’ont guère de points communs, des caractères opposés, des objectifs de vie peu compatibles et des centres d’intérêts différents – à l’exception évidemment de celui qui les réunit à chacune des leurs retrouvailles. S’il n’y avait eu le frère de l’un pour faire le lien, sans doute n’auraient-ils même jamais eu l’occasion de se rencontrer tant leurs histoires et leurs destinées semblent divergentes. Pourtant, il ne leur a fallu qu’un simple regard pour se comprendre, et surtout pour comprendre quels avantages ils pouvaient tirer l’un de l’autre. Malgré les mois qui se sont écoulés, les nuits qui se sont enchaînées, la lassitude qui aurait pu s’installer, leur relation est restée admirablement stable. Pas d’accroc ni de mauvaise passe à déplorer, pas la moindre querelle pour les séparer. C’est comme si les ombres elles-mêmes avaient trop peur pour se faufiler dans le tableau. Et alors que tout semble toujours si tortueux dans sa vie, les moments qu’ils partagent ensemble lui paraissent d’une étonnante simplicité. Une singularité qui pourrait être la raison de cette longévité inattendue, mais c’est là une question qu’elle ne s’est jamais vraiment posée.


_________________

you should be scared of me



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t319-we-dance-we-kiss-we-sch
Catin de LM, pour vous servir.
DEBUT DE TON ODYSSEE : 20/06/2016
PARCHEMINS : 1089
INCARNATION : Max Irons
Catin de LM, pour vous servir.
Sam 7 Jan - 3:09
I don't know the question, but sex is definitely the answer.
Léna & Angelos
But when a woman decides to sleep with a man, there is no wall she will not scale, no fortress she will not destroy, no moral consideration she will not ignore at its very root: there is no God worth worrying about.

Lena & toi cela a toujours été une histoire sulfureuse et ce dès le premier regard. Tu t’en souviens encore comme si c’était hier. Tu n’avais jamais vraiment cru à ces histoires de Destin, pour toi, ce n’était que des histoires pour justifier son incompétence. Puis tu avais croisé son regard. Rien d’autre que le destin n’avait pu vous réunir ce jour-là. Vos chemins n’auraient même jamais dû se croiser, l’Univers avait forcément donné un petit coup de pouce, et quel coup. C’était comme si, malgré toutes vos différences, vous étiez faits pour vous rencontrer. C’est subtile, vu d’extérieur on ne remarquerait probablement rien, surtout à vous voir comme ça, on penserait qu’il n’y a qu’une forte alchimie physique. Pourtant tu le sais, tu le ressens, il n’y a pas que ça. Le nombre d’êtres humains avec qui tu as « une forte alchimie physique » est grande, ton don, parfois ta malédiction, s’est assurée de ça. Mais avec elle, tu oublies tout, rien d’autre n’existe à part elle à la seconde où elle entre dans ton champ de vision, c’est le pouvoir qu’elle a sur toi. Au fil des mois une telle passion aurait dû s’effriter, faner, pourtant il n’en est rien, bien au contraire. Tu irais même à dire que c’est tout l’opposé, cette passion dévorante ne fait qu’augmenter à chacune de vos étreintes, de vos instants passés ensemble. Paradoxal non ?


Made by Neon Demon


_________________



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Angelena ✘ And I'll feed your obsession
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Hermès express
but these names will never die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES METAMORPHOSES :: THE SHOW MUST GO ON :: Regroupement des RP.
-
Sauter vers: