AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
welcome message
Bienvenue sur LES METAMORPHOSES, forum RPG fantastique se déroulant dans la célèbre ville d'Athènes
De nombreux scénarios sont à prendre, n'hésitez pas à aller jeter un oeil !
N'oubliez pas de lire TOUTES les annexes c'est important !
faire connaître le forum
N'oubliez de voter régulièrement sur le TOP SITE
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet BAZZART
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
hiatus
les métamorphoses est actuellement en hiatus, mais on rouvrira très bientôt!
soirée cb à venir!
venez vite nous dire quand vous seriez disponible pour une super soirée cb pour LM c'est ici!


 

 du monstre qui devient dans la lumière un ange. (caïn)

but those names will never die
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité
Invité
Dim 10 Juil - 22:33
ft. daniel sharman
fydanielsharman.tumblr
caïn priskos
nom(s) › priskos, qu'il murmure. priskos, qu'il scande. patronyme emprunté qu'il revête comme une arme de fierté. une fausse identité, un même tout unissant ces animaux blessés, cette bande de solitaires, qui ne trouvent que le bonheur noyés dans leurs manigances et bercés par ce semblant d'amour bancal.
prénom(s) › caïn. court, qui s'envole et se désagrège. mensonge et réalité se perdent alors qu'il n'a connu que ce prénom pour le nommer. ses souvenirs restent d'un flou oppressant.
âge › vingt-six années qu'il se perd dans une contemplation morbide de ces corps décharnés, autant d'années de méfaits, se noyant dans une marée de vices et d'un amour vermeille.
date et lieu de naissance › un 13 octobre macabre à Athènes alors qu'éclairs et pluie torrentielle retentissaient dans une symphonie perfide et recouvraient les pleurs de ce nouveau-né. 
nationalité › greco-espagnole. des origines qui coulent dans ses veines, marquées sur sa peau. il en est fier sans vraiment l'être. la Grèce, c'est sa patrie, c'est sa maison mais c'est aussi le théâtre de ses maux, des souvenirs qui le hantent. et l'Espagne, c'est la genèse, c'est sa perte, une fatalité cruelle dont il s'est échappé, et le regard couleur ambré de sa mère espagnole.
statut civil › le cœur arraché, à la dérive. oh, une ordure incapable d'aimer, c'est ce qu'il clame, Caïn. mensonge teinté de vérité. il a peur, peur d'une souffrance et d'une dépendance horribles selon lui. il ne sera le cabot de personne, il a déjà trop donné pour cette liberté si précieuse à ses prunelles charbonneuses.
orientation sexuelle › les douces courbes sensuelles des femmes qui viennent se mouver devant ses iris en feu. un désir qui le ronge, dont il est prisonnier. il ne s'est jamais vraiment posé la question, il est ce qu'il est, ressent ce qu'il ressent, désire ce qu'il désire.
métier › oh tellement de choses et si peu d'honneur dans tout ça. il excelle dans l'escroquerie et le vol, ses doigts élancés se perdent dans le sac de ces passants naïfs et pressés. d'une main agile, il extrait ces billets qui l'émerveillent. et puis son jeu d'acteur est presque parfait quand il doit berner une jolie poupée en porcelaine, une parfaite victime. mais en plus d'être sur le terrain, Caïn fait office de nettoyeur pour sa famille de substitution. le sang qui tâche, les corps qui s'empilent après une autre colère assassine de son cher frère, et il est là, dissimulant les corps, les revendant ou les enterrant à l'aide de son poste de fossoyeur/de croque-mort.
milieu social › ses songes sont remplis d'une richesse étincelante, de pièces qu'il fait tournoyer dans ses mains rugueuses. autrefois riche, héritier d'un Empire religieux, il n'est plus qu'un mauvais souvenir: le fou qui parlait aux morts. cet enfant du diable qu'ils avaient essayés de purifier en le noyant dans une baignoire. et puis une fuite, et il est devenu pauvre, jeté à la rue, vivant des années à même le sol et ne mangeant pratiquement jamais à sa faim puis l'espérance, puis la délivrance et on lui a tendu la main. oh, les Priskos ne sont pas riches, pas plus qu'ils ne sont pauvres, ils sont antithèses et oxymores. ils vivent dans l'opulence des mensonges et des méfaits, ils gagnent en trichant et en volant assez d'argent pour exister, assez d'argent pour continuer de proliférer comme une gangrène destructrice, en proie à de trop nombreuses dettes mais leur nom fait écho à leur réputation et les offres s'accumulent.
situation familiale › deux mains de fer dans un gant de velours, une peur de l'inconnu dans leurs yeux effarés et de ces mêmes mains, ils ont essayé de tuer leur premier-né. l'eau emplissant ses poumons alors que ces deux mains le tenaient avec une détermination féroce de faire partir le mal en lui. sauvé par ces esprits qui le hantent, sauvé par la raison de cette presque mort. puis une main qu'on lui tend, désir assouvi et pulsions qui aboutissent. et là devant lui, un père dont il n'est pas vraiment proche mais qui le comprend, un oncle avec qui il partage ses plus noirs secrets, une tante dont il est parfois dégoûté mais qu'il remercie pour ses bienfaits, un frère aîné pour qui il arracherait son cœur, et une petite sœur qu'il aime embêter. un tout, un rien. un amour si fort et pourtant si bancal.
groupe › SUPERGÉANTE ROUGE.
prénom/pseudo › ludivine/apolline.  âge › 17 yo, almost 18 yo. comment as-tu connu LM › j'ai le diplôme de la stalkeuse professionnelle de bazzart.  What a Face comment le trouves-tu › petit paradis.  ton personnage est › inventé + pré-lien de fidji puisqu'il fait parti des priskos.  quelle créature mythologique préfères-tu › l'hydre de lerne parce qu'avoir autant de têtes, ça doit foutrement simplifier la vie.
" Et son orgueil et son avarice étaient ses fléaux. "

ta personnalité › Une tempête de sentiments. Il ressent tout, pauvre Caïn. Des émotions décuplées qui le tourmentent et l'enferment. Ce n'est pas un don, pas un fardeau. Sa sensibilité l'effleure plus que d'autres, et s'il reste impassible la plupart du temps, c'est une tornade dans son cœur. Critiques et agacement le bercent. Le malfrat a tendance à tout commenter, ses paroles acerbes, entourées d'un sourire amusé au coin des lèvres, sont sa marque de fabrique. Sa franchise implacable peut se montrer parfois trop cruelle sans qu'il n'en ait conscience. Caïn est immature. Doucement les années s'écoulent et doucement il se rapproche d'une trentaine hasardeuse. Ce ne sont que des chiffres. Des années qui n'ont un impact ni sur son physique, ni sur sa mentalité. Un gamin aux blagues diverses et variées. Et malgré une maturité trouble et défaillante, il est rusé quand il s'agit de gagner de l'argent. Et un grand soulagement l'enveloppe quand il sait qu'aucune ride ne parsème son visage, peut-être un peu trop imbu de lui-même. Et son égoïsme, son orgueil et sa cupidité sont ses plus grands fléaux. Il se mettra toujours en premier. Son instinct de survie, peut-être un peu trop développé, le broie, et broie les rares relations qu'il arrive à entretenir malgré un caractère repoussant. Cette fumée âcre emplie ses poumons déjà détériorés, Caïn a un penchant pour ces cigarettes meurtrières. Dépendant de la nicotine, il dépense plus d'argent qu'il ne le voudrait dans ce marché. Menteur et manipulateur professionnel, il excelle. Ses mensonges sont teintés de rouge, d'un rouge destructeur et non mortel. Fervent défenseur de sa liberté, il s'enchaîne tout seul à celle-ci et refuse tout ce qui pourrait l'entraver.

ta singularité › Sensation désagréable, un trouble permanent et oppressant qui l'entoure, un trouble dont il a réussi à s'habituer dès sa plus tendre enfance. Caïn peut voir les défunts, communiquer avec eux. Ces apparitions, d'abord minimes, se sont amplifiées avec le temps. Il ne se souvient pas de la première fois, ce souvenir flou se désagrège plus le temps passe. Il se souvient du froid mordant effleurant son épiderme, cette odeur de mort lui chatouillant les narines et simplement des personnes qui apparaissent, aussi habiles que des ombres, presque immatérielles mais semblant si réelles. Et ces pauvres âmes en peine lui demandent continuellement son aide sans comprendre en apercevant la malice, l'avarice et l'égoïsme du fossoyeur, qu'un service équivaut à un paiement pour lui. Alors, d'une main de maître, il les fait chanter. Certains deviennent ses informateurs, d'autres lui indiquent où se trouve leur fortune perdue, et d'autres encore ne sont pas capables de le payer et restent prisonniers de leur destinée. (Charon est le passeur, celui qui, en échange d'un paiement, fait traverser le fleuve aux morts. Caïn est d'une certaine manière la même chose puisqu'il aide les défunts à finir ce qu'ils n'ont jamais pu finir pour qu'ils puissent enfin ne plus errer sur la Terre mais en outre, ce n'est pas tant leur rendre service qui l'intéresse, seulement ce qu'il gagne une fois le service rendu).

Avarice qui gorge son cœur d'une noirceur palpable, qui l'entraîne vers la frénésie. Il est obnubilé par l'argent. Tout à un prix, même lorsque ça concerne sa famille adoptive ou ses amis. Ce besoin inassouvi d'argent, il ne peut le rassasier. Chaque pièce qu'il détient lui est plus précieuse que l'amour d'une famille. Et cette avarice pourrait être sa perte, trop soucieux de cet or étincelant dans ses doigts, trop soucieux d'en avoir toujours plus. S'il est fidèle aux Priskos, s'il les aime d'un amour fort et spécial, l'argent les détrône un à un. Alors si la traîtrise est encore loin, il ne sait s'il pourra encore lutter longtemps contre cette maladie gangreneuse. (Charon n'est pas apte à laisser passer les âmes sans qu'elles paient, et parfois son prix était tellement élevé qu'on le lui reprochait. Caïn est aliéné par son avarice qui grandit plus il gagne d'argent avec sa famille adoptive, et il est tellement obnubilé par la richesse qu'elle décline parfois tout).

Des doigts experts, des mots affinés, il est un escroc doué, que ce soit pour manipuler ou pour voler. Ses doigts et sa langue acérée sont ses plus grands atouts. Il n'est pas le plus stratège de cette fine équipe de malfrats mais quand l'objectif final est l'argent, il semble plus déterminé, comme si sa ruse semblait plus aiguisée une fois que le mot argent persiste sur ses lèvres, tourne inlassablement dans son esprit torturé. Caïn n'est pas le stratège, n'est pas la force brute, il va tout en douceur. Ses mots virevoltent dans les airs, et son éloquence n'est impressionnante que lorsqu'il le désire, ses charmes ressortent quand il décide de se montrer plus mâture, mais ses mensonges sonnent vrais continuellement. (Caïn est un malfrat, obnubilé par l'argent, alors s'il n'est pas le meilleur en matière de stratégies ou de combat, il est très habile de ses mains pour voler et sait manipuler les gens afin de les escroquer. C'est dans la rue qu'il a apprit à être un si bon voleur puisque mendier n'était pas pour lui).
évoque ici le personnage mythologique dont tu t'es inspiré (principales caractéristiques, poins importants de son histoire) › 
Il n'est qu'une ombre imposante, personnifié par une main qu'il tend et des oboles qu'il prend. Le nocher des Enfers, psychopompe, passeur des âmes, Charon a tellement d'adjectifs qui le qualifient et pourtant qu'une seule action nécessaire, qu'un seul objectif chaque jour durant. Des rides marquées sur une peau parsemée de plis et terne, d'une pâleur terrifiante alors qu'il n'a à jamais côtoyé que la noirceur des Enfers, la Nuit (Nyx) et les Ténèbres (Erèbes) l'ayant conçus. Et pourtant, grisonnant, il n'est pas qu'os faibles et membres défectueux, il est force et intransigeance. Peu d'âmes ont réussi à le berner, peu d'âmes ont réussi à ne point payer. Vêtu d'une cagoule, son épiderme recouverte d'une saleté repoussante à l'image de son avarice oppressante, il a un regard qui glace le sang alors qu'il n'accepte que ceux qui ont l'opulence nécessaire pour ne pas vaguer toute une éternité sur ce fleuve. Seuls quatre personnes ont été à bout de sa ruse et de son amour pour l'argent, seuls quatre personnes ont piétiné sa fierté. Héraclès usa de la force, et Charon se faisant punir de cet échec cuisant par un emprisonnant durant une année cruelle. Énée, accompagné de la Sibylle, s'arma d'un rameau d'or, cadeau du Dieu Apollon, autre affront pour le Passeur. Et charmant ce vieillard, Orphée réussit à traverser le fleuve, cherchant de ses yeux déterminés sa bien-aimée. Seule Psyché paya son voyage par deux fois, mais il était lié par l'interdiction car seuls les morts avaient un droit de passage, et la vie coulait encore dans les veines de cette belle femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Dim 10 Juil - 22:34
fidji, soeur adoptive:
 
isaak, frère adoptif:
 
x priskos, papa adoptif:
 
x priskos, tante adoptive:
 
x priskos, oncle adoptif:
 
théa, pigeon à piéger:
 
orthia, patronne:
 
amalthea, meilleure amie:
 
à vous. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t172-nos-peines-nos-gaines
HLM GLADIATOR ✟ CŒUR EN CAVALE
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 1080
INCARNATION : bae tonkin.
HLM GLADIATOR ✟ CŒUR EN CAVALE
Lun 11 Juil - 0:54
c'est beau comment t'as placé ta reine en n°1

_________________

#TROYENSAUXTOILETTES!:
 



WHEN U REALIZE UR GETTING BAD AGAIN
BUT UR LIKE ¯_(ツ)_/¯
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
mortels
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 528
INCARNATION : Zoe Kravitz
mortels
Lun 11 Juil - 1:30
Ta soeur et moi on s'aime pas, mais moi j'aime Sharman

_________________




We are the granddaughters of all the witches you were never able to burn.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t172-nos-peines-nos-gaines
HLM GLADIATOR ✟ CŒUR EN CAVALE
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 1080
INCARNATION : bae tonkin.
HLM GLADIATOR ✟ CŒUR EN CAVALE
Lun 11 Juil - 1:44
back off witch
retourne avec jason

_________________

#TROYENSAUXTOILETTES!:
 



WHEN U REALIZE UR GETTING BAD AGAIN
BUT UR LIKE ¯_(ツ)_/¯
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 11 Juil - 18:02
SALUT GAMIN, tu bosses pour moi, remember ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 11 Juil - 18:44
ça va je suis dans le top 10

Le pigeon pose sa patte sur ce qui ne lui appartient pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mer 13 Juil - 18:04
pourquoi je suis la dernière ?
je ne suis pas satisfaite de ce changement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t659-il-y-a-une-sorte-de-des
mortels
DEBUT DE TON ODYSSEE : 04/08/2016
PARCHEMINS : 54
INCARNATION : nessa baby
mortels
Sam 13 Aoû - 16:56
Quand tu seras plus en absence tu pourras venir papoter avec la bff de Fidji pour trouver un lien cool

_________________

>
que ce soit entier ou alors je refuse ! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite ou mourir  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t634-my-roots-are-deep#12187
divinités majeures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 08/08/2016
PARCHEMINS : 91
LOCALISATION : Une agréable petite maison dans le quartier de Marousi au nord d'Athènes.
INCARNATION : jessica chastain.
divinités majeures
Lun 15 Aoû - 23:35
Mon neveu mythologique, un petit lien ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mer 17 Aoû - 20:59
cet avatar, ce don, ce personnage, cette plume je veux un lien
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 22 Aoû - 17:45
je trouve que ça manque de mecs ici, avouez, vous êtes toutes venues parce que je suis trop beau.

vous avez des idées ? ou je cherche avec chacune d'entre vous ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t634-my-roots-are-deep#12187
divinités majeures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 08/08/2016
PARCHEMINS : 91
LOCALISATION : Une agréable petite maison dans le quartier de Marousi au nord d'Athènes.
INCARNATION : jessica chastain.
divinités majeures
Lun 22 Aoû - 23:36
Aucune idée non
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t659-il-y-a-une-sorte-de-des
mortels
DEBUT DE TON ODYSSEE : 04/08/2016
PARCHEMINS : 54
INCARNATION : nessa baby
mortels
Ven 26 Aoû - 11:25
alors, Toni est dans la rue depuis cinq ans. c'est clairement moins longtemps que les Priskos, mais sans être amnésique elle ne sait plus trop comment elle s'est démerdée pour se retrouver sur le macadam Arrow c'est Fidji qui a trouvé Toni juste après que son esprit ai claqué et ai décidé de faire abstraction des 13 années précédentes. Elle sait se débrouiller seule maintenant, mais voila, Fidji c'est le Fidji de son Tonic tu vois un gang de meufs (cf les pré-liens de Fidji) des rues qui sait se battre avec leur petite carrure Toni connait pas les activités des Priskos je pense, mais à force de trainer avec Fidji, elle a forcément fini par en rencontrer quelques uns sans avoir peur des hommes (elle les aime même beaucoup) elle est méfiante, son petit corps dans la rue il attire les regards et les mains agressives. elle se bat pour survivre, elle vole pour manger, elle se donne des airs pour paraître plus âgée. elle travaille dans un petit restaurant/bar qui paye pas de mine, qui la paye mal et où elle fout un bordel monstre à chaque fois qu'un client essaie de lui toucher le cul.
DEBROUILLE TOI AVEC CA
nan, srsly, je pense que Caïn et Toni peuvent s'entendre (et du coup ce serait à approfondir) mais ça dépend de comment tu penses qu'il verrait Toni le chat de gouttière

_________________

>
que ce soit entier ou alors je refuse ! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite ou mourir  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
du monstre qui devient dans la lumière un ange. (caïn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Hermès express
but these names will never die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES METAMORPHOSES :: le palais du sommeil
-
Sauter vers: