AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
welcome message
Bienvenue sur LES METAMORPHOSES, forum RPG fantastique se déroulant dans la célèbre ville d'Athènes
De nombreux scénarios sont à prendre, n'hésitez pas à aller jeter un oeil !
N'oubliez pas de lire TOUTES les annexes c'est important !
faire connaître le forum
N'oubliez de voter régulièrement sur le TOP SITE
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet BAZZART
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
hiatus
les métamorphoses est actuellement en hiatus, mais on rouvrira très bientôt!
soirée cb à venir!
venez vite nous dire quand vous seriez disponible pour une super soirée cb pour LM c'est ici!


 

 lydia&milo ⊰ just like a moth drawn to a flame

but those names will never die
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
petit nouveau
DEBUT DE TON ODYSSEE : 04/09/2016
PARCHEMINS : 23
LOCALISATION : Elle habite dans le quartier de Panepistemiou, dans un grand appartement avec un balcon. Il est spacieux, et elle y habite seule.
INCARNATION : Emma Stone
petit nouveau
Lun 26 Sep - 14:47
https://www.youtube.com/watch?v=eX56DCabnCQ
Oh you hold my heart forever
But I can’t hold onto what’s not there
May you blossom like a flower
May you go dancing in the air


Elle n’avait pas l’habitude d’échouer. Elle ne ratait jamais rien, tout ce qu’elle a toujours pu connaître, c’est la réussite. Elle était habituée à savoir quoi faire, à ne jamais être pris au dépourvu, pourtant, c’était différent, cette fois. Elle avait peur de ne pas réussir, de se retrouver au pied du mur. Son travail, c’était tout ce qu’elle avait. Elle avait appris à vivre avec, avec le vide qui était à l’intérieur de son appartement, quand elle rentrait chez elle. Elle avait continué à avancer tout en sachant qu’elle n’aurait pas d’épaule sur laquelle s’appuyer. Elle avait entendu les cris, elle avait vu les larmes, à chaque fois qu’elle rentrait au poste. Elle se demandait si un jour, elle y serait indifférente. Si elle n’aurait plus mal, à force d’entendre des centaines d’histoires qui étaient pourtant toutes les mêmes. Elle se disait qu’au fond, si un jour elle se retrouvait dans cette position, elle arrêterait tout. Elle refusait de perdre son âme, même si ça voulait dire qu’elle perdrait toute sa vie. Elle refusait d’imaginer que son cœur puisse arrêter d’avoir de la peine pour les autres, même si elle ne le montrait pas vraiment. Elle avait fait beaucoup de choix qui l’avaient tous emmenés où elle était aujourd’hui, et au fond, elle n’avait pas honte de ces derniers. Peut-être qu’elle aurait tout raté, si elle avait agi différemment.

Elle avait toujours pensé que les gens qui attendaient dans les bars perdaient leur temps, comme s’ils essayaient de se rattacher aux souvenirs d’une vie passée, comme s’ils essayaient d’oublier toutes leurs erreurs et tous leurs regrets. Peut-être qu’au fond, ce qu’elle n’arrivait pas à admettre, c’était qu’elle aussi, elle essayait de faire la même chose, tous les jours. Elle se réveillait et pendant l’espace d’une seconde, elle essayait d’oublier qu’elle n’avait plus de famille, plus personne qui pourrait se souvenir d’elle, si elle disparaissait. Elle regardait la nuit tomber en se disant qu’elle n’a jamais été aussi seule. C’était devenu simple, de se réfugier dans les affaires qu’elle devait résoudre, d’arrêter les bons suspects et de continuer à se cacher. Elle faisait comme si elle contrôlait tout, mais en réalité, elle était comme tous les autres. Ceux qui se cachent et qui ont peur de s’attacher. Ceux qui marchent sans but, qui errent en priant pour un monde meilleur, parce que l’espoir, c’est tout ce qui leur reste. Elle ne l’avouerait jamais, pour autant. Elle préférait se voiler la face, en prétendant qu’elle était courageuse, et forte. Elle prétendait tout savoir, même si elle était tout aussi perdue.

Elle était là, assise au bar en essayant de comprendre pourquoi est-ce qu’elle n’arrivait pas à résoudre cette affaire. Elle regardait les mêmes photos et relisait les mêmes rapports, inlassablement, comme si ça pouvait l’aider à tout comprendre. Elle n’avait pas beaucoup dormi, elle était exténuée, et elle venait de recevoir un énième message de son supérieur. La vérité, c’est qu’elle ne savait pas quoi faire et elle avait peur que cette fois-ci, elle soit incapable de tout arranger.

_________________

We threw our hearts into the sea
Forgot all of our memories
We packed our bags and said farewell ✻ Untied the knot and raised the sail. We threw our hearts into the sea, forgot all of our memories. The wind was sweet and smelled of home, the sea was rough and felt unknown. Escaping shores of lunacy, dawn light, twilight, infinity. Can we keep our bearing straight, or will we be blown off course ? Are we instruments of fate ? Do we really have a choice ? A voice whispers in the gales, like in the songs and childhood tales.
Revenir en haut Aller en bas
 
lydia&milo ⊰ just like a moth drawn to a flame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Hermès express
but these names will never die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES METAMORPHOSES :: THE SHOW MUST GO ON :: Regroupement des RP.
-
Sauter vers: