AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
welcome message
Bienvenue sur LES METAMORPHOSES, forum RPG fantastique se déroulant dans la célèbre ville d'Athènes
De nombreux scénarios sont à prendre, n'hésitez pas à aller jeter un oeil !
N'oubliez pas de lire TOUTES les annexes c'est important !
faire connaître le forum
N'oubliez de voter régulièrement sur le TOP SITE
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet BAZZART
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
hiatus
les métamorphoses est actuellement en hiatus, mais on rouvrira très bientôt!
soirée cb à venir!
venez vite nous dire quand vous seriez disponible pour une super soirée cb pour LM c'est ici!


 

 The meek may inherit the earth, but at the moment it belongs to the conceited.

but those names will never die
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar

Invité
Invité
Sam 18 Juin - 11:45
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Sam 18 Juin - 11:45

LA FAMILLE LAMPROS

Ses petites soeurs : les quadruplées.

Carmen, Cléopâtre, Colombe et Cassiopée sont ses petites soeurs. Comme toute sa famille, il les adore, c'est viscéral et il faut dire qu'elles le lui rendent bien. A leurs yeux comme au sien, il est le meilleur. C'est leur grand frère parfait dont elles flattent le mérite et dont elles écartent allègrement tous les défauts. Elles n'ont de cesse de flatter son égo qui n'en a pourtant nullement besoin et il adore ça. Il adore se faire ainsi brosser dans le sens du poil d'autant plus qu'il sait que c'est parfaitement sincère. C'est ses petites soeurs, ses amours.


Son frère aîné

underco.


LE RESTE DE LA TRIBU : ONCLES, TANTES, COUSINS...

underco.


Dernière édition par Théophane Lampros le Lun 20 Juin - 18:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Sam 18 Juin - 11:45

LES FILLES A LA VANILLE

Ses amies (ou du moins ce qui s'en rapproche).

Anthem et lui, c'est une histoire qui remonte au tout début de leurs existences respectives. Faut croire qu'ils étaient fait pour se rencontre c'est de là. Ils sont nés le même jour, dans le même hôpital et leurs mères ont partagé la même chambre au sein de ce dernier, se liant d'amitié ce jour-là, unies par le côté "compagnes de galère". A partir de là, ils ont plus ou moins grandis ensemble. Ils sont très différents. Elle est la lune quand il est le soleil. Elle est tout ce qu'il n'est pas et vice versa. Comme de bout d'un seul être. Deux moitiés séparées, arrachées l'une à l'autre. C'est le sentiment qu'ils ont toujours eut et ils ont longuement cru qu'il était bien possible qu'ils soient leurs âmes soeurs respectives, mais aujourd'hui, c'est une théorie réfutée par l'un comme par l'autre. Rien d'ambigüe entre eux, c'est purement platonique.

Avec Théa, ils ont une relation franchement bizarre. De base, c'est son ex. Ils s'étaient rencontrés au cours d'une soirée organisée par les Lampros et se sont rapprochés quand Théa a eut la lubie passagère de vouloir apprendre les arts, soit le domaine de prédilection de Théophane. Toujours ravi d'étaler son savoir devant les personnes plus ignorantes que lui (c'est à dire le reste du monde sans exception), il a accepté et il est tombé amoureux. Il s'est épris d'elle tout entier, sans la moindre retenue, comme c'est toujours le cas avec lui. Et puis, comme c'est également toujours le cas avec lui, cette relation s'est ramassée. Il parlait déjà mariage, bambins and co. et elle a pris peur. Elle a mis à fin à cette histoire, trouvant que tout allait bien trop vite pour elle. Et lui en a voulu. Vraiment. Enfin, jusqu'à ce qu'il comprenne que les exs de Théa deviennent des petits chanceux. Elle lui avait brisé le coeur comme tant d'autres avant elle, mais pour une fois, il pouvait en retirer autre chose qu'une vengeance bien sanglante. Alors il lui a pardonné et il est passé à autre chose, comme d'habitude. Aujourd'hui, plus de haine en lui vis-à-vis d'elle, au contraire. A vrai dire, elle est ce qui se rapproche pas mal d'une amie proche. Elle traine souvent auprès de lui, accro à ce qu'il dégage. Sensible à son charisme, à la luminosité qu'il dégage, elle adore être auprès de lui et il adore sentir qu'elle adore ça. Ils ont une relation très décomplexée et qui surprend un peu. Entre eux, zéro tabous. Ainsi, il n'est pas rare qu'elle pose à poil pour lui, muse perpétuelle qu'il aime à représenter sur ses toiles et il ne se gêne pas pour se balader les fesses à l'air devant elle non plus (de toute façon, elle ne voit rien et puis même si c'était le cas, il n'est nullement pudique. Ses fesses sont parfaites, alors pourquoi ne pas les montrer, hmm ?).

Isaline est la fiancée de Tybalt (Tybalt avec qui Théophane n'a pas franchement des rapports au bon fixe) depuis ce qui a des airs de toujours. Tel que Théo la perçoit, c'est une fiancée déchue, éclipsée par les sentiments hagard du brun qui lui sert de futur époux. Une relation dont Théophane ne connaît que ce qu’il s’invente. Comme à son habitude, il s’entête, persuadé que son avis prévaut largement sur tous les autres. En Isaline, il perçoit une amie, une amie d’enfance, une silhouette familière dans la scène qu’est son existence, une silhouette qui mérite à son instar d’épouser un homme qu’elle aimera de tout son être et qui le lui rendra. Et cet homme n’est pas Tybalt. Alors elle doit se venger, elle doit faire quelque chose, de la même façon que Théophane n’a de cesse de faire payer ses anciennes conquêtes pour les erreurs qu’elles commettent selon lui en portant des coups à son cœur. Il s’entête à fourrer son nez dans cette histoire qui ne le concerne en rien. Il projette ses propres échecs sur le mariage dépourvu d’avenir d’Isaline, plantant jovialement des bâtons dans les roues de Tybalt.

Amalthéa compte parmi les étudiantes auxquelles Théophane dispense des cours d’art plastique. Une jeune femme qu’il apprécie (et ce autant qu’il peut apprécier quelqu’un, sachant qu’il n’apprécie personne plus qu’il ne s’apprécie lui-même), mais avec laquelle les rapports sont néanmoins compliqués. Une relation purement platonique, mais rythmés par les caractères de ceux qui la partage. Leurs caractères se ressemblent, mais diffèrent aussi sur de nombreux points. Ils s’entrechoquent, plus ou moins violemment, leur causant plus ou moins de tort. Ils s’apportent l’un l’autre autant qu’ils se privent. Amalthea ressent tout ce qu’il ressent et ainsi, la colère comme la joie qu’éprouve Théophane rejaillit entre eux avec une force décuplée. Leurs moments de calmes sont aussi apaisants que leurs disputes explosives. Ils sont bons et néfastes l’un pour l’autre tout à la fois. Il la blesse, par son caractère, par son don, par tout ce qui fait de lui ce qu’il est, mais il la glorifie aussi. Il lui apporte sa chaleur, sa luminosité et grâce à lui, elle irradie. Sa confiance reflue dans ses veines et elle se sent forte, diablement forte. Grâce à lui, elle se jette dans l’arène et il l’y pousse sans ménagement, le cœur alors emplit de bonnes intentions.


Ses exs celles qui brisent son coeur

Caprice ou celle qui l’a utilisé : elle avait besoin de faire enrager l’élu de son cœur et avait trouvé le garçon parfait pour cela en sa personne. Quoi de mieux pour faire enrager son homme que de sous-entendre de ressentir des sentiments amoureux envers le type qui lui tape profondément sur le système depuis des années ? Elle a feint de l’aimer par vengeance alors que lui ne jouait guère. Il n’avançait là pas de pions, il ne s’était pas engagé dans une partie sournoise. La véracité de ses sentiments était là et il n’a pas supporté l’idée qu’elle ne puisse être réciproque, l’idée d’avoir été utilisé. Le cœur asséché, il assista aux préparatifs d’un mariage qu’il était bien décidé à voir s’effondrer et lorsque le grand jour arriva, il mis son plan dévastateur à exécution. Un petit sourire adoucissait ses traits alors qu’il sentait les regards de l’assistance peser sur lui. Tout le petit monde réuni pour célébrer leur union était suspendu à ses lèvres. Oui. Il était sensé répondre oui. Oui, je veux être avec elle jusqu’à ce que la mort dans sa cruauté infâme vienne nous séparer. Oui. Mais ce ne fut guère ce mot de trois lettres qu’il prononça d’une voix calme, presque comme désincarnée. « Non ». Un grand silence tomba à la suite de cela et à la vue du visage de celle qui ne deviendrait jamais sa femme, un visage suintant la colère, la surprise et la honte, il sut que quelque soit la partie qui avait été joué à son insu, il venait de la remporter..

Sybil ou elle qui l’a utilisé (bis) : il l’aimait au point d’assouvir les désirs de son cœur et en l’occurrence celui de la faire rentrer dans sa classe, au sein de l’école où il enseigne les arts plastiques. Il l’aimait au point de la pistonner sans hésitation, jouant de son poste pour lui décocher son billet d’entrée. Il l’aimait et elle a sauvagement piétiné dans son cœur quand, après avoir obtenu de lui ce qui l’intéressait, elle l’a tout bonnement « largué », lui manifestant clairement qu’elle n’était pas intéressée par lui et ce qu’il pourrait bien avoir d’autre à lui offrir. Elle s’était jouée de lui avant de se débarrasser sans remord. Et il ne pouvait pas laisser faire ça. Il ne pouvait pas la croiser dans son couloir et lire dans son regard, dans ses traits de poupée, la satisfaction de l’avoir berné lui. Il se devait de faire justice à sa manière. Il ne pouvait pas la renvoyer. Il ne pouvait pas défaire ce qu’il avait fait. Il ne pouvait pas la chasser de son lieu de travail, mais il pouvait faire en sorte que celui-ci lui devienne si désagréable qu’elle se surprendrait presque à regretter l’époque où elle n’y était pas admise. Alors de la même manière qu’il avait joué de son poste pour lui faire intégrer l’école, il en usa encore pour la descendre en flèche. Des notes pitoyables et des appréciations virulentes. Une vengeance imparfaite, mais qui n’en demeurait pas moins une pour autant. C’est ainsi qu’il fait justice, ainsi qu’il la maintient encore et toujours à terre. Il n’a guère de scrupule, il les élimine dans l’œuf à la pensée de ce que cette fille lui a fait, à la pensée de comment elle l’a honteusement manipulé. Son acharnement sur elle et à son sens justifié. Il n’est d’ailleurs pas le seul à jouer un rôle dans cette vengeance. Ses sœurs, alliées infaillibles, lui prêtent main forte en lançant des rumeurs et en s’assurant qu’elle en bave. Un déchainement de colère qui ne semble pas vouloir faiblir, le besoin de vengeance de Théophane étant proportionnel à la force de l’amour qu’il a naïvement porté.


LES AUTRES

underco.


Dernière édition par Théophane Lampros le Mar 28 Juin - 11:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Sam 18 Juin - 11:46
les beaux garçons parfumés au citron.

++ à vous mes petits chatons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t347-catwoman#6561
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 06/05/2016
PARCHEMINS : 157
INCARNATION : suki waterhouse.
divinités mineures
Sam 18 Juin - 12:24
je veux être la première dans tes liens, je suis ta soeur préférée wsh

_________________

MUSE OF HYSTORY
CLIO WAS ONE OF THE NINE MUSES, THE GODDESSES OF MUSIC, SONG AND DANCE. HER NAME WAS DERIVED FROM THE GREEK VERB KLEO, "TO MAKE FAMOUS" OR "CELEBRATE". WHEN THE MUSES WERE ASSIGNED SPECIFIC LITERART AND ARTISTIC SPHERES, KLEIO WAS NAMED MUSE OF HISTORY. SHE WAS REPRESENTED HOLDING AN OPEN SCROLL OR SEATED BESIDE A CHEST OF BOOKS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Sam 18 Juin - 12:33
vous êtes toutes mes préférées. (comment ça je me mouille pas Arrow)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 19/04/2016
PARCHEMINS : 173
INCARNATION : rihanna.
divinités mineures
Sam 18 Juin - 17:41
où je suis ? ingrat bourreau Arrow
(schizo bonjour )

_________________

witch
ucey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Sam 18 Juin - 20:25
t'es nulle part pour l'instant et malgré ton utilisation mesquine du bel amour que je te portais, dans ma grande indulgence je vais quand même t'ajouter très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
http://metamorphoses.forumactif.org/t175-croque-la-pomme-mon-enf
SEDUCE AND DESTROY
DEBUT DE TON ODYSSEE : 14/04/2016
PARCHEMINS : 1288
INCARNATION : Sandrah Hellberg
SEDUCE AND DESTROY
Dim 19 Juin - 3:30
ET MOI JE SUIS OU ?!
ça me plante devant l'autel et c'est même pas foutu de m'ajouter
ingrat Rolling Eyes
tu mérites pas tout le temps que je t'ai consacré

(et t'avais intérêt de pas te mouiller elle dit Carmen parce que c'est elle ta soeur préférée d'abord )

_________________




She therefore tossed a golden apple inscribed "To the fairest" provoking the goddesses.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Dim 19 Juin - 9:57
patientez bon sang.

(je me ferais pas avoir là-dessus je vous aime toutes les quatre de tout mon coeur je peux pas choisir )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Dim 19 Juin - 21:32
Etant donné l'implication d'Apollon dans la création de Pandore, je me dis qu'il faudrait trouver un lien entre nos deux loustics D'autant qu'ils ont le même âge si je ne m'abuse Bref, tu veux être mon keupin ? Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Dim 19 Juin - 23:51
T'as une place pour ta cousine ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 9:04
Zenais mais bien sûr que je veux pour donner un clin d'oeil au mythe, il aurait put l'initier un peu à l'art ?

Cléophée j'ai toujours  de la place pour une Lampros. En plus ils ont le même âge quelque chose de vraiment positif ? Genre ils ont été vraiment élevés ensemble, c'était les cousins du même âge du quand quand la famille se réunissait ils se retrouvaient ensemble et du coup le lien s'est naturellement fait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 19/04/2016
PARCHEMINS : 173
INCARNATION : rihanna.
divinités mineures
Lun 20 Juin - 9:10
moi mesquine ? dixit celui qui me pourrit la vie en cours qui est le vrai méchant dans l'histoire?
en plus tu m'as craché dessus, je connais ton vrai visage Arrow

_________________

witch
ucey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 11:07
fais pas ton innocente, tu l'as bien cherché.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 21:04
Théophane Lampros a écrit:
Zenais mais bien sûr que je veux pour donner un clin d'oeil au mythe, il aurait put l'initier un peu à l'art ?

C'est exactement ce à quoi je pensais, on est trop forts moi je dis
Niveau art, j'ai déjà fait de Zen une pianiste, depuis son plus jeune âge c'est une virtuose du piano Mais c'est quelqu'un de très manuel et créatif donc elle pourrait un beau jour décider de s'essayer à la peinture, curiosité oblige Et pour une fois ça ne sera pas de la curiosité malsaine

Ils auraient donc pu se rencontrer sur les bancs de la fac Zen faisait alors des études de journalisme mais aurait pu suivre des cours du soir en arts plastiques Ou alors on instaure directement le statut prof/élève et les cours du soir elle les suit maintenant sous la direction de Théo

Enfin voilà, dis moi si tu imagines un truc particulier de ton côté
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 20 Juin - 23:50
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 27 Juin - 9:43
Zenais E. Cataldi a écrit:
C'est exactement ce à quoi je pensais, on est trop forts moi je dis
Niveau art, j'ai déjà fait de Zen une pianiste, depuis son plus jeune âge c'est une virtuose du piano Mais c'est quelqu'un de très manuel et créatif donc elle pourrait un beau jour décider de s'essayer à la peinture, curiosité oblige Et pour une fois ça ne sera pas de la curiosité malsaine

Ils auraient donc pu se rencontrer sur les bancs de la fac Zen faisait alors des études de journalisme mais aurait pu suivre des cours du soir en arts plastiques Ou alors on instaure directement le statut prof/élève et les cours du soir elle les suit maintenant sous la direction de Théo

Enfin voilà, dis moi si tu imagines un truc particulier de ton côté

excuses moi, j'ai totalement zappé de passer ici.

personnellement, je préfère le côté "prof/ élève", je le vois bien très séduit par la curiosité maladive de Zenais car ça lui permet à lui de déballer sa science, de faire l'étalage de tout ce qu'il sait faire, bref je le vois vraiment apprécier de partager ce qu'il sait (en même temps c'est ce qu'il fait pour gagner sa croute donc bon, heureusement ).
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Lun 27 Juin - 18:05
C'est tout parfait comme ça
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 320
INCARNATION : isabella hadid
divinités mineures
Lun 27 Juin - 23:46
Askip t'es pas uber cool avec ma grande soeur, tu veux t'battre ?

_________________

Starvation Spirit
and though the sweet taste of my name has perhaps long faded from mortal tongues, there shall come a glorious day when i shall rise up once more and the power, burning amongst the ichor in my veins, will flood this wretched world
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mar 28 Juin - 0:09
Zenais impeccable alors, on fait ça.

Solweig beuh, je vais pas me battre contre une fille, tss.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 320
INCARNATION : isabella hadid
divinités mineures
Mar 28 Juin - 10:44
T'as peur que je te fasse mal c'est ça ?

_________________

Starvation Spirit
and though the sweet taste of my name has perhaps long faded from mortal tongues, there shall come a glorious day when i shall rise up once more and the power, burning amongst the ichor in my veins, will flood this wretched world
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mar 28 Juin - 10:47
nan, mais ce serait pas juste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
divinités mineures
DEBUT DE TON ODYSSEE : 17/06/2016
PARCHEMINS : 320
INCARNATION : isabella hadid
divinités mineures
Mar 28 Juin - 11:07
T'as juste peur que je te crève les yeux What a Face Tu veux bien m'expliquer où en est le lien entre Sybil et Théophane ? j'ai aussi cru comprendre que Silas avait quelque chose à voir dans ce schmilblick ? Comme ça, une fois que j'aurais toutes les infos, je pourrais te dire comment Styx voit Théophane et on pourra trouver un lien sympatico-cool

_________________

Starvation Spirit
and though the sweet taste of my name has perhaps long faded from mortal tongues, there shall come a glorious day when i shall rise up once more and the power, burning amongst the ichor in my veins, will flood this wretched world
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité
Mar 28 Juin - 11:14
pour le lien avec Sybil tu as un résumé dans le troisième poste de ma fiche (au niveau des exs) et pour Silas et bien il n'a jamais vraiment put voir Théophane en peinture du coup il a rajouter son grain de sel de ci de là, quitte à causer du tord à sa cousine aussi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
The meek may inherit the earth, but at the moment it belongs to the conceited.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Hermès express
but these names will never die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES METAMORPHOSES :: le palais du sommeil
-
Sauter vers: